45, rue d'Ulm

75005 Paris

geg@ens.fr

© Groupe d'études géopolitiques, janvier 2018.

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon

Partager

  • White Facebook Icon
  • Blanc Twitter Icon

Langues

Eléments biobliographiques

Psychanalyste et historienne de la psychanalyse, ancienne chargée de conférence à l'EHESS puis à l'EPHE, Elisabeth Roudinesco a principalement travaillé sur les biographies de Freud, de Lacan, et publié l'année dernière un Dictionnaire amoureux de la psychanalyse

Si son œuvre n'est pas à proprement parler "politique", nous pensons, dans la lignée d'une certaine tradition intellectuelle, qu'il serait difficile de penser l'Europe sans évoquer son inconscient, sans interroger la pertinence de certaines analyses, probablement insuffisantes, qui font des institutions européennes la réactualisation terrifiante du surmoi paternel, et des résurgences néo-nationalistes une libération jouissive du ça, dont Trump, de l'autre côté de l'océan, serait le modèle tout satyrique. De même, notre groupe d'études s’attelle, depuis sa création en janvier dernier, à analyser ce que nous appelons un "impensé géopolitique européen", qui se manifesterait par un certain nombre de refoulés (tels que le rapport de l'UE à la méditerranée, et l'impossibilité de penser ses frontières au sud) dont la conceptualisation ne saurait se passer d'une lecture venue de la psychanalyse.

 

Puisque Mme. Roudinesco montre dans ses travaux que le meilleur terrain, pour l'implantation des théories de Freud fut la France et non l'Autriche depuis laquelle il écrivait, et si l'un des principaux obstacles à la formation d'une idée de l'Europe est la variété des langues qui morcellent son identité, la psychanalyse comme étude du langage, à travers Mme. Roudinesco qui en est l'une des plus éminentes spécialistes, pourra compléter l'étude des mots européens, et, peut-être, montrer que l'impensé européen se révèle translinguistique.

 

Elisabeth Roudinesco

22 mars 2018

 

22 mars 2018

Vers les autres profils